Témoignage fatigue et ménopause (secret de la respiration)

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La ménopause est une situation surprenante et effrayante pour plusieurs femmes. Comment l’accepter et la vivre ? Surtout, lorsqu’elle est accompagnée de fatigue, que faudrait-il faire pour mieux respirer ?

Voilà ce que la majorité des femmes se demande. Vous trouverez quelques solutions dans cet article.

Témoignage fatigue et ménopause: le secret de la respiration

Témoignage : la fatigue, un symptôme de la ménopause

La fatigue durant la période de la ménopause se caractérise par plusieurs symptômes différents et en fonction de l’organisme de chaque femme. Basons-nous sur quelques témoignages.

Béatrice, 55 ans nous apprend : « À l’arrivée de la ménopause, je n’ai ressenti que des bouffées de chaleur supportables ». D’après Fabienne, âgée elle aussi de 55 ans, la transition n’a pas été facile à supporter.

« J’étais fréquemment prise d’une sensation d’étouffement qui me rendait extrêmement nerveuse », explique-t-elle.

Martine Teillac, psychologue, nous fait comprendre que « S’ils ne sont pas bien traités, les symptômes de la ménopause peuvent entraîner des journées sous tension. »

En bref les symptômes de la fatigue résultant de la ménopause s’avèrent gênants dans plusieurs cas. À ceux cités plus haut, nous pouvons ajouter : l’insomnie, la sécheresse vaginale, la perte du poids et de la libido…

Les facteurs et effets créés par la fatigue

Les facteurs d’après les experts découlent de l’inactivité des ovaires qui entraîne l’arrêt de production des œstrogènes.

C’est en fait le constat que fait le Dr Jamin qui affirme « La chute en œstrogènes reproduits, sur une plus grande échelle, le syndrome prémenstruel que ressentent certaines femmes à l’approche de leurs règles. »

Les effets quant à eux se produisent différemment chez chaque femme. Entre trouble psychologique et organique, les séquelles sont visibles (stress, perte de confiance en soi, dépression…).

Le secret de la respiration

  • Laissez-vous guider par un médecin et surtout gynécologue

Pour principalement lutter contre les bouffées de chaleur et bien respirer, votre gynécologue vous conseillera chers dames, d’éviter des vêtements trop lourds, de boire frais, réduire la consommation d’alcool et surtout bien vous ventiler le corps.

  • La maîtrise de soi

La maîtrise de soi en vérité, disons-le, n’est pas facile. Comme nous pouvons le constater dans certains témoignages, c’est une alternative très compliquée à mettre en œuvre.

En effet, « J’ai eu un vrai coup de blues à ce moment-là. J’ai réalisé que je prenais de l’âge et je l’ai mal supporté », nous révèle Marie-Laure, 58 ans.

 » Par un mécanisme inconscient, il est fréquent que les femmes associent la ménopause au fait de n’être plus fécondes et donc moins féminines », selon Martine Teillac.

  • Un traitement hormonal

Le traitement hormonal intervient souvent lorsque ceux précités plus hauts n’ont pas marché.

À ce niveau, vous serez soumises au traitement THM (traitement hormonal de la ménopause) qui a pour but de compenser le faible taux de sécrétion ovarienne en œstrogènes.

  • Le recours vers les plantes est une possibilité

C’est une alternative au THM. En fait, certaines femmes ne désirant pas le THM, peuvent valablement se tourner vers les plantes phytoestrogènes telles le soja, le lin ou le houblon.

Par ailleurs l’homéopathie peut booster le taux d’hormones utiles pour vous redonner un bien-être. Enfin, l’utilisation des gels lubrifiants peut servir à lutter contre la sécheresse vaginale.

En définitive, la fatigue liée à la ménopause est une situation très délicate et gênante qui empêche plusieurs femmes de se sentir dans leurs peaux. Malgré toutes ces turbulences, soyez-en sûres, vous finirez par vous adapter chers dames.


Lisez aussi:

Témoignage : comment rajeunir de 10 ans naturellement?